Pour profiter du Machu Picchu, il n’y a pas besoin de se ruiner. On vous explique tout depuis votre départ de Cusco jusqu’à la visite de la cité inca mythique.

Réveil à 4h pétantes

Après une bonne nuit de repos, pointez-vous au point d’entrée du Machu Picchu vers 4h30. Il ouvre à 5h et offre la possibilité de rejoindre la cité inca à pied qui, elle, ouvre à 6h. Après une heure de grimpette bien inclinée, vous y êtes ! Et serez parmi les premiers au Machu !

Nourriture : prévoyez des provisions

Le trajet de Cusco jusqu’à Hidroelectrica prend une petite journée. Si vous souhaitez éviter les dépenses, prévoyez quelques courses pour manger dans la journée. En chemin de Hidroelectrica à Aguas calientes, vous trouverez de quoi vous restaurer pour des prix raisonnables, au cas où. Sinon, une fois à Aguas calientes vous pouvez trouver des supérettes afin d’acheter le minimum pour vous cuisiner quelque chose, voire aller au restaurant.

L’entrée : n’oubliez pas votre carte d’étudiant

En fonction de la saison, le prix d’entrée au Machu Picchu évolue (230 soles en mars 2018). Dans tous les cas, n’oubliez pas votre carte internationale d’étudiant... Si vous l’avez vous bénéficierez de près de 50% de réduction (130 soles en mars 2018) !

La visite : pas forcément besoin de guide

Très peu d’indications accompagnent le site. Mais les guides sur place (en tout cas le nôtre) ne feront pas spécialement un travail énorme comparé au Routard ou au Lonely Planet. Un conseil, pour bien comprendre votre visite sans trop dépenser, prenez des photos du guide sur vos smartphones pour ensuite les lire sur place et renseignez-vous bien sur l’histoire du Machu Picchu avant de venir.

L’hébergement : prenez de l’avance si possible

En vous y prenant à l’avance et en fonction de votre période de visite, vous pouvez obtenir des prix d’hébergement raisonnables à Aguas calientes en passant par Booking ou Airbnb.

Transport : faites le tour des agences

Pour visiter le Machu Picchu, il vous faut rejoindre Hidroelectrica depuis Cusco. Dans l’ancienne capitale inca, de nombreuses agences offrent leurs services pour l’aller-retour en collectivo. N’envisagez pas de dépenser plus de 80 soles et négociez plutôt pour 50 pour l’AR. Si ça ne fonctionne pas, marchez un peu dans Cusco et, cinq mètres plus loin, vous trouverez forcément une agence concurrente plus disposée à discuter.

Marche jusqu’à Aguas calientes

Une fois à Hidroelectrica, la solution la moins chère et qui vous fera profiter des paysages magnifiques est de marcher jusqu’à Aguas calientes. La ville, au pied du Machu Picchu, est à 2 heures de marche de Hidroelectrica.

N'apportez pas vos gros sacs avec vous car il sera difficile de les porter pendant toute votre marche vers Aguas calientes d'une part, et il est interdit d'entrer sur le site du Machu Picchu avec un sac de plus de 20 litres d'autre part...

Un petit conseil pratique

Estimation du coût

Aller-retour Cusco-Hidroelectrica :

50-80 soles

 

Entrée Machu Picchu :

230 ou 130 soles (si étudiant)

 

Nourriture :

Moins de 10 euros si vous faites vos courses

 

Nuit à Aguas calientes :

Vous pouvez vous en sortir pour moins de 20€