Mêlant sections restaurées et plus sauvages, la Grande Muraille de Chine permet d’organiser différents parcours à partir de Pékin. En 4 jours, il est possible de passer de section en section avec un programme bien diversifié entre Jinshanling, Gubeikou et Jiankou.

Nuit à Huairou

Après cette bonne journée de rando, ne vous attardez pas à Gubeikou. Prenez le bus 25 en direction de Huairou, où vous pouvez passer la nuit. Le Super 8 Hotel est l’un des seuls à accepter les clients non-Chinois. Une chambre double coûtait 216 yuans en juin 2018.

J2 : de Huairou à Jiankou

Vers 11h, prenez le bus H25 en direction de Xizhazi (il ne passe que 2 fois par jour selon le Lonely). Le terminus se situe au bout du village de Xizhazi, point d’entrée parfait pour les randos sur la Grande Muraille. Plusieurs auberges proposent l’hébergement et la restauration.

J2 : « escaliers du paradis » et coucher de soleil

Une fois vos bagages déposés, filez sur la Muraille de Jiankou (officiellement interdite au public) en passant par le pont situé à 200 m du terminus du bus. Dans un décor merveilleux, marchez vers l’Ouest, jusqu’aux « escaliers du paradis » pour un peu de sport. Puis prolongez quelques tours plus loin pour un magnifique coucher de soleil. Pour le retour, il est possible de rejoindre le village de Xizhazi en descendant par les « escaliers du paradis ».

Xizhazi - "escaliers du paradis : 1h30 de marche

J4 : de Jiankou à Mutianyu

Le dernier jour, partez assez tôt de Jiankou pour rejoindre la portion de Mutianyu. Les degrés d’inclinaison sont plutôt coriaces sur cette section, jusqu’à ce que vous atteigniez la « Corne de boeuf ». La suite prend la forme d’une longue descente jusqu’à la section de Mutianyu, où il paraît compliqué d’esquiver le paiement du ticket d’entrée (40 yuans).

 

Au niveau de la tour 10, vous pouvez redescendre vers le village de Mutianyu où un minibus peut vous amener jusqu’à Huairou, dernière étape avant Pékin. Un dernier trajet dans le bus 916 achèvera ces 4 jours magnifiques sur la Muraille.

Jiankou - Tour du nord pointue : 1h

Tour du nord pointue - Corne de boeuf : 20 minutes

Corne de boeuf - Tour 10 : 1h

J1 : début à Jinshanling Est

Badaling, Mutianyu, et maintenant Simatai. Ce sera non. Pour 4 jours de randos sur la Grande Muraille de Chine, ces trois sections restaurées et "Disneylandisées" sont à éviter. Le point d’entrée peut se faire à Jinshanling, où il faudra arriver la veille. Le lendemain, la rando commence à la porte Est de Jinshanling (65 yuans). Veillez à bien vous balader jusqu’aux deux tours les plus à l’est. Non restaurées, elles donnent sur la muraille de Simatai dans un décor magnifique. Malheureusement, un garde posté dans le coin vous interdira d’aller plus loin.

J1 : de Jinshanling à Gubeikou 

Ne tardez pas trop sur les parties restaurées. Autour de la muraille de Jinshanling, les paysages sont magnifiques mais vous devrez vite slalomer entre les touristes débarqués du téléphérique. Poursuivez donc votre balade sur la Muraille en direction de l’Ouest. Une marche de 5-6 heures vous attend jusqu’à Gubeikou. Vous serez sûrement seul, à longer la muraille sur une section entourant un camp militaire, à vous balader sur le « dragon enroulé » et à constater le changement de paysage environnant, très vert puis très sec.

Jinshanling - Gubeikou : 5-6h de marche

J3 : de « l’aigle prenant son envol » à « Beijing Knot »

Pour cette journée entière sur la Grande Muraille, maps.me sera ton meilleur ami. Au petit matin, faites le chemin inverse du retour de la veille. Une fois aux « escaliers du paradis », poursuivez votre découverte à l’Ouest en passant par « l’aigle prenant son envol ». Sur ces portions en partie restaurées de la Muraille, il faudra parfois quitter l’édifice pour le longer plusieurs dizaines de mètres. Cette rando un poil physique peut s’achever au niveau de « Beijing Knot », dominant les alentours et offrant encore une fois une vue splendide.

 

Si le temps vous le permet, deux options s’offrent à vous. Prolonger de « Beijing Knot » jusqu’à « la Tour aux neuf yeux » ou alors parcourir la courte section entre votre point d’entrée sur la Muraille le premier jour jusqu’au point appelé « Jiankou » sur maps.me, sorte d’encoche coincée entre deux escaliers vertigineux.

« Escaliers du paradis » - « Beijing Knot » : 1h15

Jiankou - 38 pedaling : 45 minutes

Petites astuces

- Sur la rando entre Jinshanling et Gubeikou, les paysages les plus jolis se trouvent du côté de Jinshanling (même si tout est affaire de goût). Si vous trouvez un moyen de rejoindre Huairou aussi facilement depuis Jinshanling que depuis Gubeikou, on vous conseillerait donc d’inverser la première partie de la rando. Un bon moyen, en plus, de finir par les deux superbes tours plus « authentiques » vers Simatai ouest.

 

- Cela peut paraître évident mais on a vraiment vu la différence, essayez si possible de randonner sur la Muraille en semaine ! Vous aurez vraiment l’impression de l’avoir pour vous tout seul.