Pour préparer au mieux votre trek des Annapurnas, voici quelques questions que tous les randonneurs se sont posé avant d’entamer cette superbe randonnée, assez facile à organiser.

Combien de temps prévoir ?

Depuis Katmandou ou depuis Pokhara, il faut compter en moyenne une quinzaine de jours pour effectuer le trek des Annapurnas. En raison de la construction récente de nombreuses routes, la rando peut même s’effectuer en moins de 10 jours selon les itinéraires. Nous vous proposons un itinéraire de 10 jours sur notre site, il passe par le Tilicho Lake. Au moment de planifier vos vacances, prévoir trois semaines au Népal nous parait suffisant pour réaliser le trek des Annapurnas.

Quel budget prévoir ?

Avec 15 euros par jour de rando par personne, on a été très large. Pour bien gérer votre budget, gardez simplement en tête que les tarifs augmentent avec l’altitude en raison des difficultés d’approvisionnement (mention spéciale au Tilicho Lake, où il y a une énorme affluence et donc une certaine hausse des prix).

Y a-t-il toujours des hébergements ? Que se passe-t-il s’il n’y a plus de place ?

Sur toute la randonnée, nous avons trouvé un endroit pour dormir. Renseignez-vous en amont en demandant aux personnes croisées pendant la rando ou avec maps.me pour trouver les villages avec des hébergements. Nous étions au Népal en saison haute et nous avons toujours eu un lit. Si jamais il n’y a plus de place (dédicace au Tilicho Lake, lien vers l’article), vous serez hébergé dans les salles communes, personne ne vous laissera dehors.

Par ailleurs on avait pensé à prendre une tente mais, vu le nombre d’hébergements en chemin, ce n’est vraiment pas nécessaire pour cette rando.

Comment ne pas payer l’hébergement ?

Négocie mon pote la nuit contre le petit-déjeuner.

Qu'est-ce que le TIMS, quelles informations donner et où se le procurer ?

Le TIMS est nécessaire car il régit le trekking au Népal. Le fait de disposer d’une base de données centralisée contenant des informations sur les randonneurs et les itinéraires de randonnées est utilisé pour assurer la sécurité des randonneurs. Il est donc obligatoire de se procurer la carte TIMS avant de débuter son trek en présentant son passeport et deux photos d'identité.

Assurez-vous de disposer des informations suivantes lorsque vous demandez une carte TIMS:

  • Dates d'entrée et de sortie pour la randonnée. Vous pouvez fournir une estimation approximative;

  • Points d'entrée et de sortie pour le trekking;

  • Itinéraire de trekking

  • Contact d'urgence pendant votre séjour au Népal. 

  • Informations de contact d'urgence dans votre pays d'origine;

  • Numéro de police d'assurance, y compris leurs coordonnées

 

Le plus simple pour se procurer le TIMS à Katmandou est de se rendre au Nepal Tourism Board office.

Combien coûte le TIMS ?

Les frais varient également en fonction de la personne qui en fait la demande. Les frais à payer (en avril 2019) sont les suivants:

  • Pour les randonneurs en groupe - NR. 1000 

  • Pour les randonneurs individuels gratuits - NR. 2 000 

Comment rejoindre le début du trek ?

Encore une fois, cela dépend de l’itinéraire prévu pour votre parcours. Dans l’option proposée sur notre site, le début de la marche s’effectue à partir de Bhulbhule après avoir marché depuis Besisahar. Pour rejoindre cette ville, il est possible de prendre un bus depuis Pokhara ou depuis Katmandou (au niveau du « New bus stand » dans le nord-ouest de la ville).

Où arrêter le trek ?

Après Ranipauwa, les sentiers laissent place à des chemins de graviers très empruntés par les cars, les voitures ou encore les motos. Résultat : marcher dans ces conditions signifie lutter pour ne pas avaler de la poussière toute la journée. Nous avons donc arrêté le trek à cet endroit.

Pour rentrer vers Katmandou, nous avons ensuite pris un bus jusqu’à Jomsom où nous avons passé une nuit. Le lendemain matin, nous avons pris un bus (réservé la veille) vers Pokhara. Le trajet, épique au milieu des Népalais hilares en regardant les têtes occidentales après chaque bosse ou à chaque précipice franchi, dure toute la journée. Après quelques jours de repos à Pokhara (ou pas), retour à Katmandou. 

Y a-t-il toujours a manger ?

Prendre snacks pour manger pendant la journée dans le sac et prendre que petit-déjeuner et diner et si tas vraiment faim repas.

Peut-on toujours charger nos appareils photo et portable ?

Si tu payes oui mais sinon tu prends un chargeur portable comme ca tu peux charger au calme.

Extérieur du Nepal Tourism Board office