À Ushuaia, les activités sont nombreuses : randos en montagne, excursions en bateaux ou encore visites de glaciers. Et vous pouvez vous en sortir au “bout du monde” sans trop vous ruiner.

La ville a une drôle d’allure. Pas vraiment d’identité. À Ushuaia, les églises colorées se mêlent aux hôtels, eux-mêmes coincés au milieu des maisons côtières et des entrepôts sur le port. Pourtant, ce “bout du monde” vaut bien qu’on s’y balade une demi-journée, pour s’imprégner un peu de l’atmosphère.

Glacier Martial et Cerro del medio

En arpentant la ville, vous tomberez sur l’office du tourisme, au bord de l’eau. Et vous découvrirez que de nombreuses randos sont accessibles à pied depuis Ushuaia. Le glacier Martial, bien sûr, très prisé des touristes (rando de 5h aller-retour avec un joli dénivelé), mais aussi le Cerro del medio. Après une heure et demie de grimpette, vous dominerez la ville avec un superbe panorama.

 

Depuis le port, il est également possible de partir en excursion en bateau pour explorer les îles environnantes (aux oiseaux, aux pingouins, le phare). Il faudra alors débourser une petite centaine d’euros pour la journée. On a zappé cette option.

Point de vue depuis la Laguna turquesa

Au menu, Cerro del medio, glacier Martial, lagunas esmeralda et turquesa. Seule dépense pour toutes ces randos : 300 pesos argentins de taxi collectif.

Récap'

Sur le chemin de la Laguna esmeralda

Laguna esmeralda et Laguna turquesa

A partir d’Ushuaia, vous pouvez également prendre un taxi collectif pour vous rendre au début du sentier de la Laguna esmeralda. La rando est superbe, vous y croiserez des barrages de castors, et l’apothéose a lieu au bord de cette lagune, au bleu turquoise magnifique. La marche prend 2 à 3h aller-retour selon votre rythme.

Après vous être émerveillés de cette rando, prenez de la hauteur. En revenant sur la route, descendez en direction d’Ushuaia sur 1 kilomètre puis prenez le sentier à gauche au niveau du panneau “Laguna turquesa”. Vous entamez alors 1 kilomètre de marche pour 400m de dénivelé ! L’effort vaut bien le spectacle à l’étage. Une fois là-haut, vous avez vue sur toutes les montagnes environnantes et distinguez même la Laguna esmeralda qui vous paraîtra alors bien plus petite.

D’autres activités économiques

En une journée, il est possible de combiner les deux lagunes. On n’a pas eu le temps mais vous pouvez également consacrer une journée à la Laguna belgica ou au glacier Vinciguerra. Le seul coût sera là aussi le transport. Autre activité également, le parc Tierra del fuego, mais on a opté de ne pas le faire pour son prix et car personne ne nous le conseillait vraiment.