Au milieu des sollicitations de tours en 4x4, optez pour le vélo. Ça marche au moins pour la vallée de la lune et la vallée de la mort.

Le message se veut limpide. “Si vous venez du Salar d’Uyuni, il n’y a pas grand-chose à voir à San Pedro”, nous résume un guide chilien. On va quand même se renseigner. On nous propose alors les geysers, une sortie pour se retrouver à 5 000m d’altitude ou encore les eaux thermales. Mais notre attention s’arrête sur la vallée de la lune.

10€ la journée

Assez vite, il apparaît que le vélo est une bonne option. Pour environ 10 euros la journée, on loue donc notre VTT. Un peu dur à pousser sur les 5 kilomètres qui nous séparent de l’entrée de la vallée de la lune. Sur place, on paye 2 000 pesos pour l’entrée (si c’est votre cas, le tarif est moins cher pour les étudiants). Puis on reprend le vélo.

Entre autonomie et économie

Pour éviter tout coup de chaud, prévoyez la journée. Car les pentes sont parfois rudes. Mais le vélo vous permet vraiment d’être autonome et donc d’organiser votre temps entre les différents points d’interêt de la vallée. En plus, il vous fera économiser pas mal d’argent. On a donc repris l’option pédalage pour la vallée de la lune. Et on vous la recommande bien évidemment !