Pour être seul au Taj Mahal, la recette est simple. Une courte nuit à Agra, une bonne orientation et un peu d’astuce. On vous explique tout.

Une petite photo devant le Taj Mahal. Sans touriste. Certifiée sans filtre. Tous les voyageurs espèrent cet instant. Mais au-delà du cliché non photoshopé, le visiteur sera surtout impressionné par le silence majestueux du lieu au lever du soleil. Avant la cohue.

Rendez-vous porte Est

Pour profiter de cet instant, il y a quelques impératifs à suivre mais rien de vraiment contraignant. Premièrement, il faut choisir sa porte d’entrée. Au lever du soleil, seules les portes Est et Ouest s’ouvrent aux visiteurs. Choisissez la porte Est, il se dit qu’elle est moins fréquentée et ça a marché pour nous.

Réveil à 4h du mat’, direction le guichet

Il est maintenant l’heure d’acheter votre ticket à côté de la porte Est. Allez-y vers 4h30 du matin. Le guichet ouvre une heure (pile poil) avant le lever du soleil. Dans notre cas, on a attendu une bonne demi-heure devant. Ça nous a permis d’être en première position. Attention, imposez-vous bien devant les employés indiens envoyés par leur hôtel. Car ils réservent pour leurs clients qui, eux, font la queue directement devant la porte d’entrée et vous passeront devant. 

Le Taj Mahal, un peu plus tard

Ne vous arrêtez pas au premier bassin !

Après quelques dizaines de mètres de marche, vous passerez une porte sur votre droite pour accéder au jardin entourant le Taj Mahal. D’ici, vous apercevrez enfin le palais, avec un premier bassin juste devant vous. Ne vous arrêtez pas là. D’abord parce que c’est ce que tout le monde fait et ensuite parce que vous aurez une meilleure vue en continuant d’avancer. Il faut donc longer ce premier bassin pour arriver devant le deuxième.

 

À cet instant, vous serez seul. Et pourrez profiter du calme ambiant en admirant les lueurs du jour poindre sur le Taj. Savourez au maximum ce moment. Car il ne durera pas trop longtemps. Quinze à vingt minutes plus tard, vous serez entourés par des dizaines de touristes gigotant tous pour avoir leur plus beau selfie avec le palais.

Le Taj Mahal en solo

Ticket en main, foncez vers la porte d’entrée 

Une fois votre ticket acheté (1100 roupies en septembre 2018, augmentation de près de 50% depuis 2016!), vous devez passer par un autre guichet pour récupérer des chaussons pour la visite du palais et une bouteille d’eau. Filez ensuite faire la queue devant la porte d’entrée. Elle ouvre une demi-heure avant le lever du soleil.

Voyagez léger : appareil photo et c’est tout

Immédiatement après l’entrée, petit contrôle de sécurité. Ne prenez pas de sac, vous devrez le déposer à la consigne. Pour être sûr de passer en vitesse et de vite arriver devant le palais, amenez uniquement votre appareil photo et votre téléphone portable.

Depuis Delhi, plusieurs agences vous proposeront de réserver votre entrée au Taj Mahal. Pas besoin. Comme nous, vous pouvez vous pointer au guichet le matin de votre visite sans problème. Prix en septembre 2018 : 1100 roupies par cash, 1000 par carte mais on ne sait pas s’ils appliquent une commission.

Pas besoin de réserver votre ticket