Flanquée entre l’État de Rio et le sud du Brésil, la presqu’île de Florianópolis offre une nature paradisiaque. On vous recommande donc bien d’y passer 3-4 jours.

Le choix était un peu arbitraire. En arrivant à Florianópolis, on a établi notre camp de base à côté de l’immense praia do Campeche. Ça s’est avéré plutôt sympa pour les randos. Ou pour une simple balade sur cette interminable plage de sable blanc.

Pour les amoureux des randos

À quelques kilomètres au Sud, il est facile de rejoindre la praia do Matadeiro, à Armação. C’est alors parti pour une rando de quelques heures le long de la côte Atlantique, au milieu de la végétation ou face au vent. Très accessible, cette marche vous mènera jusqu’à la paisible praia da Lagoinha Leste et à sa lagune, en vous offrant au passage des superbes points de vue. Vous pourrez alors tranquillement profiter de l’isolement de ce petit coin de paradis pour un pique-nique ou une simple session trempette. Un passage obligé à Florianópolis selon nous.

Des dunes et... des caïpis 

Plus au Nord, la Lagoa do Conceição offre également quelques chemins de randos. En plein milieu des habitations des locaux. Avec un retour en ferry possible jusqu’à la ville du même nom si besoin. Pas si loin que ça, vous pouvez également vous balader sur les dunes de Joaquina. Mais ne quittez pas la Lagoa do Conceição sans y passer une belle soirée avec caïpi au bord de l’eau !

Pour les quelques trajets à effectuer sur la presqu’île, on a opté pour Uber. Il ne faut pas être pressé car il y en relativement peu mais on a pu facilement se déplacer grâce à ça.

Comment se déplacer à Florianópolis